Epiney Bardeaux SàRL
Un toit pour la vie
                                             Beau, Simple,Durable & Ecologioque
Le bardeau mélèze

Le bardeau mélèze, fendu sur 2 faces, est une planchette de bois utilisée comme élément de revêtement de toiture. Il est l'ancêtre de la tuile, de l'ardoise, et de l'éternit. En Valais, le bardeau conserve une place privilégiée, traditionnel, on le retrouve sur l'église, la maison, le mayen, les écuries et les raccards.

Beau

Le bardeau mélèze est un matériau très léger et très maniable. Il apporte un charme incomparable aux résidences et aux chalets de montagne. Sa forme et sa couleur le rendent très discret et contribuent à un bon équilibre visuel. Il apporte une nette plus-value à la valeur de la bâtisse.

Simple

Le bardeau mélèze ne demande aucun entretien, au fil des ans, de par sa spécificité il assure sa propre défense contre les moisissures et les insectes. Il fait également office de régulateur thermique de tout le bâtiment.

Résistant

Les recherches dans la région ont permis de déceler, selon les analyses du laboratoire de dendrochronologie d'Yverdon, des bardeaux de mélèze posés au milieu du 19ème siècle. Le respect d'une fabrication artisanale, alliée à une bonne pente, assure un bon écoulement des eaux et une excellente adaptation aux rudes conditions hivernales. Il assure également une bonne ventilation du toit.

Ecologique

La charge écologique de cette toiture est très réduite. Peu de frais de transport (matière première sur place), le bois est un élément renouvelable, et en fin de vie, il est très facilement recyclable.

Fabrication

Le Choix de l'arbre

  • On utilise un mélèze qui pousse à plus de 1'000 mètres d'altitude. Il est abattu de novembre à mars par lune descendante.
  • Seul un bois de première qualité et de bon diamètre, répond à mes exigences. Un certain nombre de critères, comme l'observation, la connaissance des conditions forestières locales et mon intuition me permet de choisir les meilleures billes. Voici quelques critères:

- Pas de nœuds et donc de branches.
- L'écorce doit être alignée.
- Les fibres droites, concentriques et régulières.
- 3 à 5 cm d'aubier, donc moins nerveux.

 Fabrication de bardeaux

  • La bille de mélèze est coupée en morceaux de 50 cm de longueur , appelés "moules". Ceux-ci sont ensuite débités en quartiers.
  • Ces quartiers sont affranchis de leur aubier et de leur cœur
  • Ainsi préparés, ils sont amenés sur une fendeuse automatique, qui les débite en bardeaux de 13 à 16 mm selon la réalisation a effectuer.
  • On reprend la grande majorité des bardeaux à la hache pour les égaliser.
  • Ils sont ensuite stockés sur des palettes, prêt à l'emploi.

 


Créé avec Mozello - la façon la plus simple de créer un site Web.

 .